Sélection d’avril 2018

On commence avec des plantes et des œuvres… 
Dans un magasin de fleurs d’Omotesando, cette jeune japonaise virevoltait avec son téléphone et j’ai réussi à prendre cette photographie quelques secondes avant qu’elle raccroche et quitte les lieux aussitôt.

Cédric Riveau

Pour les suivantes, il s’agit d’une exposition organisée par Akemi sur un mariage assez rare : des bonsai accompagnés d’estampes en relation avec la nature ou ces arbres nains typiques du Japon. C’était très réussi et les plantes étaient vraiment impressionnantes.


Deux portraits pris rapidement à Shinjuku. Le premier est celui d’un groupe (quatre membres) qui s’appelle Monstllow. Les deux chanteurs présents tournaient avec un troisième le clip de leur chanson Virtual fight (voir ci-dessous) et leur accoutrement m’a incité à discuter avec eux.

Le second montre l’artiste Yuichi Hirako qui était exposé à Tokyo Opera art gallery. Je n’aime pas trop sa pose mais là encore, en raison de sa tenue choisie avec soin pour se confondre avec ses œuvres, je ne voulais pas qu’il m’échappe !


Niveau expositions, je n’ai pas été déçu avec celle sur Kengo Kuma à Tokyo station art gallery intitulée Kengo Kuma: a lab for materials, un titre parfait pour l’architecte qui a dessiné le nouveau stade olympique pour 2020. Une présentation de tous ses projets et de son travail avec les matériaux, du bambou au plastique. Génial !


La seconde fut aussi un belle surprise car je ne connaissais pas très bien Tomoo Gokita et je me suis bien amusé devant ses grandes œuvres en noir et blanc ou au contraire, devant son mur d’œuvres microscopiques !


Emmanuelle Moureaux, dont j’estime beaucoup le travail minutieux et coloré, a décoré la vitrine de la boutique Issey Miyake de Ginza avec des triangles de couleurs découpés en papier.


Pas loin de là, le même jour, dans le centre de Nissan, un concept car impressionnant était visible et j’avoue que les lignes m’ont beaucoup plu !


Dans la rubrique diverse, vous trouverez une pierre de 2,6 millions d’années (oui, oui, vous avez bien lu !) qui est en fait un outil Oldowayen et il était présenté à l’Intermédiathèque, autre galerie que j’adore ; une œuvre en vente de Jeff Koons dont j’ai oublié le prix exorbitant (même petite !) ; enfin des essais de macro-photographie avec mon iPhone avec une tache d’encre, un morceau de kiwi et un médicament…

Ca vous a plu ? Et bien laissez un commentaire ou inscrivez-vous au flux RSS pour être toujours au courant des nouveautés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.