Stéphane Hervé

Petite séance photographique avec Stéphane Hervé du groupe Dead Sexy dans les rues de Takadanobaba ce soir, samedi 15 août. Les regards nous tombaient dessus, dans les chemins étroits du quatrième arrondissement de cette ville, au pied de mon immeuble… Cette homme « décalé » – qui connaît énormément de personnes dans le monde de la musique – souhaitait que je fasse son portrait avec son amie, la sublime Misaki (avec la perruque blonde dans la vidéo ci-dessous) que je connais depuis plusieurs années. Cela m’a touché car il est aussi photographe de talent.
Bien décalé. Bien décadent. Une bonne récolte.

———————————————————
Attention: la vidéo qui suit a un caractère sadomasochiste et sexuel qui peut choquer les personnes sensibles. Abstenez-vous si vous ne pouvez le supporter!
Misaki trailer:

Get the Flash Player to see this content.

Passez votre souris sur la droite des photos de la galerie et cliquez pour voir la suivante.
Nikon D200 – 17-35mm f/2.8 – f/4 – 1600ISO

Ca vous a plu ? Et bien laissez un commentaire ou inscrivez-vous au flux RSS pour être toujours au courant des nouveautés !

6 comments

  1. Belle photos, mais spécial. Pour la dernière dommage qu’il y ai la dame en arrière plan.

  2. Araki a laissé des traces avec le bondage. C’est spécial, en effet. On peut évidemment y opposer une résistance!
    Intéressant pour toi d’avoir pu les photographier en tous cas.
    Peut-être que ce n’est pas si mal que « la dame en arrière plan » soit présente, cela donne une autre interprétation à la photo justement.
    J’ai comme l’impression que cela aurait pu être volontaire?

  3. Bah, ça ne me change pas trop de Decadance… 😉
    J’aime surtout la première.

    Régi, à ce niveau-là (désolé pour la présomption de la phrase), c’est bien sûr fait exprès. J’ai des tas de clichés de mes deux modèles et à l’entrée du magasin, j’en ai où ils sont seuls. Mon regret sur cette photo est qu’on ne voit pas mieux le visage de la mamie qui était adorable d’ailleurs et qui nous a parlé pendant 5min… 😉

    Merci pour vos messages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.