Sélection de décembre 2016

Avec un départ pour Cuba le 24 décembre, il n’y a que quelques photographies pour la sélection de décembre avec tout de même une vidéo de 10 minutes !

En plus des feuillages d’automne qui débutent en novembre et s’étendent sur la première moitié de décembre à Tokyo, il y eût un week-end à Tokamachi à Niigata, un peu plus au nord d’Echigo-Yuzawa, un endroit froid mais il n’y avait pas encore de neige, ce qui est très rare au début du dernier mois de l’année.
Une week-end magique dans la maison de la lumièreThe House of Light ou encore 光の館 – imaginée par l’immense et adoré James Turrell ! Un week-end de fête avec des amis et la famille pour profiter de l’ouverture céleste de l’artiste rien que pour nous… absolument magique avec les deux spectacles purement contemplatifs et esthétiques à 16h28 et 5h57 (du matin, si , si !) avec un ciel limpide et un jeu de lumière qui crée un contraste saisissant où le ciel change de couleur par compensation automatique de l’œil, en fonction de la fréquence lumineuse utilisée. Un week-end chez James Turrell ne s’oublie pas ! Tout le monde a adoré !
Les deux photographies avec des « fils » de lumière un peu plus mystérieuse et sombre (ou rouge) sont en fait la salle-de-bains et le bain. Un bain que j’ai pris avec Benoît et Cyril à 3h du matin… il faut dire que je n’ai pas dormi ce week-end là et que si les autres ont dormi, ils ne se sont reposés qu’un peu plus que moi…
La photographie de nuit (et astronomique) devant la maison a été prise au milieu de la nuit et avec une pause de trois minutes environ.

L’exposition Yohji Yamamoto et Yuuka Sakura à TOCAG m’a bien gonflé mais la faune qui y traînait valait le détour comme les deux phénomènes habillés en noir, comme il se doit avec Yohji Yamamoto (avec qui j’ai tout de même fait un selfie…)

Les murs du métro sont en fait des morceaux de plastique qui recouvrent les dits-murs pour retenir les infiltrations dans la station Bakurocho dans l’est de Tokyo. L’eau, la terre, la moisissure ont fabriqué une œuvre d’art que j’ai voulu absolument saisir !

Les clichés chez Kaijyuya ne sont qu’une toute petite partie du second chapitre de ma série chez mes amis boulangers de Mejiro qui sera publié un de ces jours. (premier chapitre ici)
Et puis bien sûr, un clin d’œil au passage au consulat de Cuba à Akabanebashi pour y récupérer la carte de tourisme – autrement dit le visa – obtenu dans les 10 minutes le jour-même.


Pour le spectacle made by James Turrell, une petite vidéo de 10 minutes ! Contemplation oblige !

Ca vous a plu ? Et bien laissez un commentaire ou inscrivez-vous au flux RSS pour être toujours au courant des nouveautés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *