Sous les cerisiers

4 semaines.
Voilà 4 semaines que le séisme de magnitude 9 a frappé le nord du Japon. La date a été marquée par une belle réplique la veille au soir : un 7.4 sur Richter à 23h43, sans tsunami fort heureusement car les gens de Miyagi et d’Iwate ont très sérieusement bougé, beaucoup plus que nous à Tokyo où nous n’avons pas eu de coupures d’électricité après. Pas d’anniversaire en ce 8 avril mais plutôt un article sur la vie qui continue, qui ne s’arrête jamais, un hymne au printemps avec l’explosion des cerisiers partout dans Tokyo depuis hier et avec le pic prévu pour ce week-end.
En se baladant aujourd’hui sous le chemin de Chidorigafuchi (千鳥ヶ淵緑道), juste à côté du jardin impérial, il y avait finalement pas mal de monde venu s’émerveiller pour la énième fois de ce spectacle éblouissant du printemps, mais surtout pour lever les yeux vers le ciel et retrouver un semblant de sourire sur le visage dans cette atmosphère lourde que nous trainons tous depuis le 11 mars entre les secousses et la menace de Fukushima.
J’aime particulièrement cet endroit où il faut parfois baisser la tête pour ne pas se cogner sur les troncs des arbres plongeant vers les douves du jardin impérial. À certains moments, on ne voit que des fleurs de cerisiers. Nous aussi, nous étions émerveillés par le spectacle et nous avons pensé à autre chose. Pourtant, le « hanami » de cette année semble peu festif dans la mesure où, même s’il n’y a pas de consigne claire, on appelle les gens à se « retenir » de le faire, les parcs ferment plus tôt en raison des économies d’électricité, les toilettes publiques normalement installées à cette période sont peu nombreuses… Certains donc ne le feront pas et certains irréductibles s’éclaireront sans doute à la bougie ou avec des lampes de poches si la météo le leur permet.
Aujourd’hui, le ciel bien nuageux ne m’a pas permis de prendre des photos bien lumineuses et le vent est particulièrement violent depuis hier.
Mais que le ton un peu désenchanté de cet article ne vous refroidisse pas ! Comme je le disais, la vie continue, les cerisiers sont là quoiqu’il arrive et je commence à préparer une grosse fête avec plein d’amis à la maison pour la mi-mai. Justement pour dire que la vie doit continuer et qu’elle doit être célébrée !

Ca vous a plu ? Et bien laissez un commentaire ou inscrivez-vous au flux RSS pour être toujours au courant des nouveautés !

8 comments

  1. Pingback: Sur le blog : Sous les cerisiers | Color Lounge News

  2. Belles images qui montrent que la vie continue en effet, petits miracles de la nature qui sont comme des pépites lumineuses dans des horizons assombris. Les quelques beaux arbres en fleurs parisiens nous font approcher de loin ce que doit être l’explosion sur place!

  3. He he, tu aurais pu me faire signe, je suis a cote!
    Tes photos sont toujours magnifiques!!!

  4. Belle philosophie que voilà.
    Que dirais-tu à ceux qui devait venir en septembre et qui ne savent pas trop quoi penser, face à leur progéniture ?

  5. Aaaah Sakura, je n’y ai pas du tout pensé… c’est vrai c’est dommage.

    Bonjour Val,
    Je leur dirais : Venez. Le Japon a besoin de vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.