Rikugien – les feuilles de l’automne

Bon, c’est vrai que quand je suis arrivé au Japon, les trois, quatre premières années, j’ai fait des photos des feuilles d’érable de manière systématique… je suivais les grabataires nippons se disputant la meilleure place pour prendre le rayon de soleil posé sur la pointe d’une branche d’un érable dans les différents parcs de la ville. Il en était de même à la période des cerisiers. Mais à quoi bon prendre à chaque fois la même chose ? Attention, je ne parle pas de l’automne en lui-même qui est vraiment magnifique avec sa lumière fraiche et acérée dans le ciel, même dans une ville ultra polluée comme Tokyo. (Quand je pense aux Français qui se tapent de la neige en Bretagne et du -1 à Paris en ce 29 novembre.) C’est toujours agréable de se promener sous les arbres et subir une pluie de feuilles mortes sous une petite brise rafraichissante. Non, je parle de prendre des photos systématiquement.

Changement de technique et d’heure : le soir ! Ben oui parce que Rikugien organise un spectacle de lumière jusqu’au 5 décembre dès que le soleil se couche. Ce joli parc au nord du Tokyo central date du début du XVIIIe siècle et propose de belles vues avec son lac et son île inaccessible au public. En ce moment donc, sont posés deci-delà des éclairages sous les arbres et un éclairage par le dessous, ça change tout ! Du coup, j’y suis allé avec mon pied. Une balade de deux heures avec des clichés allant jusqu’à des pauses de 12 secondes… et des yeux grands ouverts avec des pauses bien plus longues face à un spectacle irréel et parfois onirique sous les grands érables. Noriko a fini frigorifiée ce qui est bien compréhensible.

Petit échantillon avec ces 8 photos et un panorama composé de 13 photos.

Ca vous a plu ? Et bien laissez un commentaire ou inscrivez-vous au flux RSS pour être toujours au courant des nouveautés !

8 comments

  1. Le pano est vraiment classe en effet !
    Pour les feuilles d’érable, clair qu’on se retrouve à prendre toujours un peu la même chose, mais c’est toujours aussi agréable quand on peut les faire cohabiter avec leur environnement (sanctuaires, statues,…). 😉

  2. T’es pénible hein! Avoir d’excellentes idées, comme prendre en photos des arbres de nuit, c’est une chose, mais en plus sortir de tels clichés, c’est franchement pas sympa pour l’ego des petits amateurs comme moi…

    Bravo pour tout ça, et particulièrement pour les clichés 6, 8 et 9.

    Merci aussi pour la pensée pour nous autres pauvres bonhommes de neige (bah oui tu sais que je suis rentré en France, et à Saint Étienne il neige et les températures sont négatives… heureusement je reste pas trop longtemps…)

    A bientôt!

  3. Salut les gars ! 😀

    Oui Fred, pour continuer à en prendre, il faut changer d’endroit, c’est vrai.

    Une pensée spéciale pour le Stéphanois alors… 😉 (oui, oui, j’ai vu que tu étais rentré. J’ai enfin mon flux RSS tranquille et non plus les posts de ce mec qui passait ses journées à rien faire ! :mrgreen: 😛 )

  4. OMG…I focused some same views by iPhone but of course it’s far from my feeling.
    Your photos are manifique as well !
    I just went to there at the 1st time last weekend even though I’m from Tokyo.
    I felt a little queer when I look buildings over the wall from between trees…
    I thought the garden is well treated but not so artistic than the other famous park,
    but later I knew the features of Rikugien are not only the beauty of seasonal trees/flowers but the landscape is designed based on old literature.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.