In Situ – exposition

In Situ - exposition - Philippe Marinig

Organiser une exposition.

Je n’aurais pas imaginé que cela pourrait m’arriver un jour. Et pourtant, lorsque j’ai parlé à Bruno d’organiser une exposition sur les compétences photographiques du personnel de l’institut, au fur et à mesure que l’idée a évolué, il est apparu comme normal que je sois en charge de cette mission.

L’idée est née il y a un an environ. Puis elle a été modifiée, repensée pour devenir ce qui a commencé le 3 juin 2008, à 18 heures.

Montrer le rapport qu’entretiennent les membres de l’institut franco-japonais de Tokyo avec la France, le français. Un peu comme la question Mais pourquoi apprenez-vous le français? sous un aspect photographique, apporter un signifiant sous l’oeil du photographe et de sa protubérance optique. Ainsi, des termes comme « intimité » et « en situation » se sont imposées d’eux-mêmes. De même pour le nom de l’exposition: In situ.
Les gens qui se sont prêtés au jeu ont montré leur relation passionnelle – parfois leur fusion – avec cette culture. Ils vivent avec le français, sans doute plus que nous qui y sommes habitués depuis le début, que nous considérons comme faisant partie du décor, d’un quotidien qu’on ne voit plus. Au Japon, à 10.000 kilomètres, le lien n’a plus rien à voir. Ce rapport est, par sa situation, exalté, intime.

En collaboration étroite avec Bruno, j’ai donc mis en place cette exposition du début à la fin:
– gestion du photographe: Philippe Marinig, un professionnel
– agenda des séances photo
– recrutement des modèles parmi tout le public (3.500 personnes)
– choix des clichés
– tirages
– conception du catalogue
– scénographie et design
– vernissage

La charge de travail fut énorme, colossale. Le pire fut la conception du catalogue: format, design, constitution de la base de données des légendes, négociations avec l’imprimeur, correction des couleurs en fonction des profils (j’en ai eu des sueurs froides)… le tout dans des délais impossibles entre le moment où il m’a été commandé et la limite de remise à l’imprimeur pour avoir la livraison à temps.
Les tirages et la mise en place se sont faits beaucoup plus dans des délais humains et le 3 juin à 18 heures, tout commença sans accroche. Les clichés, cachés pour n’être dévoilés qu’au dernier moment suscitèrent une vive émotion qui m’enflamma. Je surfais sur la vague de ce saisissement pendant toute la soirée, porté par tous ces regards bouleversés de (se) découvrir sur les murs, aussitôt reportés sur Philippe, sur moi.
Environ 150 personnes étaient présentes. Après nos discours – micro à la main – Philippe et moi fûmes les rock-stars d’un soir. Les gens faisaient la queue pour nous dire merci, pour avoir un autographe sur leur exemplaire du catalogue. Bouleversant.
Le public était aussi frappé par la scénographie des photos entre celles qui étaient au mur – assez grandes, celles qui étaient en bande avec un système de caisson éclairé par derrière et les très grands formats: à l’extérieur.

Les initiatives des différents services de l’institut furent aussi très motivantes car se mélangeant habituellement assez peu,  plusieurs personnes ont proposé d’excellentes idées pour contribuer au succès du lancement: l’équipe enseignante, la direction, le service culturel, le service technique.

Un autre exposition à organiser? Je signe!

Détails techniques:

  • 80 personnes photographiées
  • 80 tirages:
    • formats 10×15: 33
    • formats 27×30: 4
    • formats 50×60: 13
    • formats extérieurs, longueur max 110cm: 4
    • bandes 20×80: 3
    • bandes 20×100: 3
  • tirages en bandes:
    • caisson en bois peint
    • néon bleu
    • plexiglas avec système de vis
  • tirages en extérieur:
    • grille métallique 100×200, fixée dans le sol
    • éclairage
    • support plastifié spécial tout temps
  • séances photo: 3 semaines
  • catalogue: 52 pages avec la couverture

Compte rendu de l’événement sur le Journal du design (en japonais) ici.
In Situ - exposition - Philippe Marinig

In Situ - exposition - Philippe Marinig

In Situ - exposition - Philippe Marinig

In Situ - exposition - Philippe Marinig

In Situ - exposition - Philippe Marinig

In Situ - exposition - Philippe Marinig

In Situ - exposition - Philippe Marinig

In Situ - exposition - Philippe Marinig

In Situ - exposition - Philippe Marinig

Newsletter:

Ca vous a plu ? Et bien laissez un commentaire ou inscrivez-vous au flux RSS pour être toujours au courant des nouveautés !

11 comments

  1. Fantastique, bravo patron je te félicite, momo qui veut son exemplaire signé 🙂

  2. Wow Bravo patron oui !
    De ce qu’on en aperçoit ça a l’air intéressant. Espérons pour toi que ce ne sera qu’un début 🙂

    Gil

    Ps. Je suis preneur aussi d’un exemplaire signé 😉

  3. Je sentais que la facon d’exposer est tres belle. ( le temps et le lieu )
    Je voudrais voir les photos dans le soir, elles sont plus belles que dans la journee.. J’imagine que les photos chantent dans un jardin… Vive l’exposition!

  4. Félititations, ça valais la peine de passer moins de temps sur le site.
    Régi qui veus bien son exemplaire signé aussi, qu’elle qu’en soit le prix.
    😉 Mais tu peus ne faire qu’un seul paquet avec le Mo².

  5. ça avait l’aire d’etre une belle expo!! Tu dois être content de l’avoir fait! Biz

  6. Salut frérot je suis content pour toi. Ca se developpe c’est cool.
    Ce n’est qu’un tremplin vers la gloire lol.
    Jt’embrasse.
    à très vite.

  7. Travail magnifique à ce que j’entrevois qui je n’en doute pas a du te prendre du temps mais bon le temps finalement mieux vaut l’utiliser pour ses passions. A suivre alors…

  8. magnifique projet, superbement mené. on sent que tu as souffert, mais pour un tel résultat, ça valait le coup ! j’aurais vraiment aimé y être irl. congrat’s cédric ! *je mets bien entendu une option moi aussi sur un exemplaire signé* ^^

  9. Alors là, je dis chapeau!

    Et pour t’avoir vu bosser dessus, je sais le boulot que cela représente.

    Je regrette vraiment de n’avoir pas été là pour voir ça.

    Tu traces ta route et ça m’enchante!

    Marc.

  10. Felicitations de prolonger jusuqu’ a la fin d’ aout! C’est un grand succes pour vous!
    J’ ai parle avec deux modeles a l’ institut, elles sont tres contentes de participer.
    J’ ai vu le catalogue, il est tres beau. Par le catalogue, l’exposition vit eternellement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.