[MAJ] Fujifilm X-Pro1 – Premières impressions

[MAJ] – information supplémentaire sur le prix des accessoires
Me voilà équipé du dernier boitier de chez Fujifilm depuis 5 jours et tout modestement, je me permets de faire part de mes impressions bien que je n’ai pas testé l’appareil dans toutes les situations ou dans beaucoup de types de photos.
Cedric Riveau
Il faut dire que pour mon projet des Portraits du jour, il me fallait un appareil de meilleure qualité que l’excellent Lumix LX5, un appareil qui a de la gueule, un appareil à objectifs interchangeables. Je lorgnais du côté de Fujifilm depuis la sortie du X10 mais n’avais pas du tout été convaincu par l’appareil, ni par le X100 d’ailleurs. J’ai donc craqué pour le X-Pro1 sachant que j’attends généralement bien plus que 15 jours après sa sortie pour acheter un appareil… Exception à la règle !
Dernier point, j’attendais l’annonce du Nikon D800 et tournait et retournait dans ma tête l’utilisation d’un gros boitier lourd à 36Mp… un monstre qui nécessite absolument des objectifs dernière génération avec des lentilles impeccables. En plus du poids, le prix et la disponibilité entraient en ligne de compte. Beaucoup de critères qui m’ont fait pencher pour le X-Pro1 que j’ai testé en magasin et qui m’ont fait dire qu’après tout, je pourrai m’acheter un D700, ce qui pour les 2-3 ans à venir suffirait très bien en plein format.

Je l’ai acheté avec le 35mm f/1.4 qui est un excellent équivalent d’un 50mm avec un plein format. Petit bilan.

Premier gros problème : je ne peux toujours pas lire les fichiers raw (.raf) et cela me pose un vrai problème que j’aimerais voir résoudre au plus vite. Je suis sous OS Lion avec la suite Adobe CS5 et pour le moment, aucune mise à jour n’est arrivée. Cela m’énerve au plus haut point et l’autre conséquence est que je ne peux donc que mettre des fichiers JPG en full dans ce billet. Car je prends toutes mes photos en mode RAW+JPG.

Les points positifs :

  • son design que j’adore et qui me rend fier à chaque fois que je le sors de sa housse de protection
  • démarrage relativement rapide
  • le sélecteur de viseurs qui permet de basculer très facilement du viseur optique au viseur électronique
  • la fonction de niveau horizontale qui permet de savoir si on est droit ou pas
  • les paramètres qui permettent de régler son appareil exactement comme on veut avec plusieurs modes d’enregistrement
  • la molette de commandes qui permet de changer de résolution, sensibilité, qualité, balance des blancs facilement
  • sa fonctionnalité avec tous les boutons facilement accessibles
  • sa prise en main
  • Le 35mm f/1.4 est une très belle optique qui a un excellent piqué
  • son poids : par rapport à la taille et même avec l’objectif, il reste assez léger

Les points négatifs :

  • son prix. Ici au Japon, boitier à 150.000 yens
  • la lenteur de l’autofocus. Pour un appareil de cette génération et pour un tel prix, on s’attend à un autofocus bien plus rapide. En gros, cela ne me change quasiment pas du Lumix LX5. (Un nouveau firmware Fuji ?)
  • vitesse d’accès à une photo juste après l’avoir prise. Beaucoup trop lent donc temps d’accès à la carte SD très mauvais (j’ai une SDHC)
  • le cliquetis permanent de la focale qui s’ouvre et se ferme qui fait dire que la batterie doit s’user plus vite que nécessaire
  • aucun moyen pour bloquer la bague de la focale de l’objectif
  • aucun moyen pour bloquer la bague de correction de l’exposition qui peut tourner d’elle-même si on frotte l’appareil en le portant par exemple
  • la bague caoutchoutée du viseur qui est tombée toute seule après trois jours rien qu’avec les frottements contre mon pull. Un scandale qui m’a fait acheter une housse aussitôt.
  • coût des accessoires de la marque (un scandale !) Housse en cuir : 15.000 yens, poignée : 10.000 yens, batterie, 7000 yens

Voici trois photos prises dans les premiers jours. Il vous suffit de cliquer dessus pour les avoir en pleine taille.

4MoCedric Riveau
6MoCedric Riveau
4MoCedric Riveau
6MoCedric Riveau
5.5MoCedric Riveau
4.7MoCedric Riveau
6MoCedric Riveau

Si vous avez des réactions, des points à ajouter, des indices pour lire les fichiers raw, je suis tout ouïe !

Intéressant non ?! Et bien laissez un commentaire ou souscrivez au flux RSS pour recevoir la suite des aventures de Color Lounge News.

51 comments

  1. Pingback: Sélection de photographies du mois de mars - Cédric Riveau | Color Lounge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.