Jour 15 – 6 I 2008 – Bangkok

<< Journée précédente

En voiture!

Impossible de retrouver mes notes de cette journée dans mon journal de voyage… aurais-je oublié de l’écrire ce jour-là? par manque de temps? Ne l’ayant pas fait des les jours qui suivirent, je me retrouve le bec dans l’eau aujourd’hui où j’écris ces lignes. J’ai des images de cette journée mais la narration n’en sera que lacunaire car 6 mois se sont passés depuis. Toutes mes excuses.

Toit de l'hôtel

Aiko et moi attaquons le petit déjeuner avant que Nik et son mari viennent nous chercher. On va à la mer! Vers 10 heures, ils sont là, dans le hall. Sans Poon. Je suis déçu. J’aurais voulu revoir le p’tit père avant de partir. Les parents sont aussi contents d’avoir un peu de temps pour eux, profiter d’un ami qu’ils n’ont pas vu depuis longtemps sans avoir à s’occuper du fiston. Je comprends.

Nous faisons environ 70 kilomètres vers le sud-est de Bangkok. Voilà une information qui m’échappe: le nom de la ville où nous nous rendons. Elle n’a pas beaucoup d’intérêt je pense et c’est un coin un peu balnéaire – à ce qu’il me semble – pour bangkokiens ayant de l’argent.

Le temple

Au restaurant

Nik nous y emmène principalement pour y déjeuner, les produits de la mer étant pris dans les heures qui précèdent. Même moi qui ne suis pas un fan je les trouve excellent et particulièrement frais. Là encore, ils commandent toutes une série de plats qui défilent.

Au restaurant

Au restaurant

Au restaurant

Nous allons ensuite nous promener un peu plus loin, sur une pointe de terre en haut de laquelle se trouve un temple. Il y a pas mal de monde ce qui confirme ma première impression sur cette ville. Qui plus est, nous sommes dimanche et on voit bien le défilé de citadins dans ces environs tranquilles, loin du bruit et de la chaleur poluée de la capitale. Du haut du temple, on aperçoit des îles. Je pense qu’il s’agit de Koh Samet ou Koh Chang… à moins que ce soit les deux. Le temple est très actif ce qui le rend sympathique malgré son manque de charme car trop neuf, trop posé là pour attirer les visiteurs occasionnels.

Au restaurant

Au restaurant

Au restaurant

Au restaurant

Nous repartons vers 15h30. Aiko et moi souhaitons aller au Chatuchak week-end market.

Au restaurant

Au restaurant

Au restaurant

Il y a certes beaucoup de touristes mais l’ambiance est très sympa et je retrouve un marché pour ma dernière journée de voyage. C’est un assez grand marché aux puces où il y a quasiment tout! Des vêtements aux antiquités (de magnifiques pièces) en passant par la bouffe, l’encens, les bijoux, les images kitschissimes du couple royale, etc. Mais ce qui me captive le plus est la faune. Entre des vendeurs de tout type: jeunes, vieux, beaux, laids, attirants, effrayants, transexuels… et des locaux de tout style: classique, en short, rebelle, punk… Trop fort!

Au restaurant

Au restaurant

Au restaurant

Au restaurant

Au restaurant

Au restaurant

Nous goûtons plein de trucs à chaque fois qu’un étalage nous fait envie. Nous prenons plusieurs fois du jus d’orange frais, un régal pour les papilles! Nous y restons un bon moment.

Au restaurant

Au restaurant

Au restaurant

Au restaurant

Au restaurant

Retour à l’hôtel en métro. Il était déjà bien neuf quand je l’ai pris il y a plusieurs années, je le trouve tout aussi neuf ce jour-là. Les « billets » sont étonnants et les autochtones fascinants.

Au restaurant

Au restaurant

Au restaurant

Je ne traîne pas car mon avion du lendemain matin pour Tokyo part très tôt et je dois me lever encore plus tôt! L’expédition est terminée. Je rentre. L’hôtel m’a commandé un taxi. Je tombe sur un conducteur bien âgé et adorable qui me fait la conversation jusqu’à l’aéroport bien que je ne suis pas du tout réveillé tellement il est tôt…

Au restaurant

Au restaurant

Au restaurant

L’avion m’attend, à moins que ce ne soit le contraire… je rentre.

————–

Voilà, j’ai enfin fini ces 15 jours au Cambodge et à Bangkok! Incroyable! Prochain voyage? Moins exotique… Noël à Paris. Retour pour voir la famille et les amis, car ça fait bien longtemps.
Merci à vous tous d’avoir suivi ces journées dans un voyage qui m’a fasciné. La visite du phénoménal complexe d’Angkor m’a profondément marqué. J’ai découvert un magnifique patrimoine qui m’a ému avec intensité.

Newsletter:

Ca vous a plu ? Et bien laissez un commentaire ou inscrivez-vous au flux RSS pour être toujours au courant des nouveautés !

4 comments

  1. Merci!

    Superbe comme à l’accoutumé, comme si c’était ordinaire !
    Les couleurs, les tronches, on en vient à sentir l’oppression de la foule, les odeurs variées du marché ou du bord de mer, goûter la saveur de mets dont on ne peut hélas que deviner l’arôme…

    Merci pour ce récit en images et en paroles. J’espère que tu auras le temps de faire un tour de Paris, j’ai hâte de retrouver ma ville et ses lumières hivernales, surtout derrière ton objectif et ton clavier !

  2. Déjà fini! Quelle tristesse! Moi j’en redemande, na!
    Merci, merci! Je regarde souvent tout le périple de 1 a 15 sans rien sauter… BRAVO!!!
    MF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.