Souvenirs d’Okinawa

Après les portraits, voici les souvenirs d’Okinawa.

Cédric Riveau
Voilà bien longtemps que je souhaitais m’y rendre… la grande région japonaise méridionale que je ne connaissais pas. J’ai beaucoup aimé.
L’île principale a quand même quelques centres d’intérêt mais la voiture est un moyen de déplacement impératif. De l’île principale aussi, de Naha – la préfecture – plus exactement, on peut se rendre sur les petites îles à côté et c’est bien évidemment tout l’intérêt de l’archipel : ces îles qui cachent des plages magiques comme sur Zamami, mon île préférée sur les quatre visitées.
Il y eu aussi Ishigaki pour la plongée et Iriomote pour la mangrove.

l’île principale

Cédric Riveau
À Naha, on visite bien évidemment la rue commerçante Kokusai de laquelle partent plusieurs rues/marchés couverts dont le plus impressionnant : Kosetsu ichiba. J’y ai fait plusieurs portraits.
Il y a des châteaux à Okinawa. Si celui de Shurijo est à voir au moins une fois, celui de Zakimi est bien plus impressionnant même s’il ne reste que ses murs. Mais quels murs ! (inscrits au patrimoine mondial)
Dans les lieux historiques importants, il y a aussi le sanctuaire Seifa-utaki avec ces rochers qui imposent le respect et qui aurait été créé par le clan Amamikiyo qui seraient les ancêtres de la tribu des Ryukyu, l’autre nom d’Okinawa.

Le lieu touristique que je souhaitais absolument visiter est le fameux aquarium de Churaumi… une grosse claque devant le principal bassin de 7500m3 qui s’observe de loin, comme un immense écran de cinéma sur lequel défilent, parmi les 70 espèces, trois requins-baleines majestueux… on reste de longues minutes pour se détendre et se vider la tête devant ce ballet majestueux. Il m’a été difficile d’en décrocher…


Pour le bord de mer, il existe des endroits intéressants comme la pointe de Manzamo ou des plages comme Murukuhama ou Tinahama avec ses deux rochers romantiques…

Bonnes adresses de Naha et de l’île principale :
Restaurant/Izakaya :
Urizun – 那覇市安里388-5
Agunchan – 那覇市前島2-13-2
Ryoji – 那覇市久茂地2-18-18
Nagadoya – 今帰仁村玉城710-1
Pour grignoter :
Fruits : Fruits ichiba
Gâteaux : Manmaru cafe
Boulangeries :
Boulangerie BZ – 那覇市与儀368-22
Pain de Kaito – 名護市宇茂佐の森4−2−11
Achats :
T-shirts : Ryukyu Piras – 那覇市桶川2-16-7
Chemises : Aloha shop Paikaji – 那覇市牧志2-3-1
Lieux touristiques et d’intérêt :
Le vieux marché/quartier de Sakaemachi (juste derrière Urizun)
Le château Shurijo
Le château Zakimi
Le sanctuaire Seifa-utaki

Zamami

Cédric Riveau
Pour se rendre à Zamami, on part de Naha en ferry. Soit avec le Queen Zamami en 50 minutes, soit avec le Ferry Zamami (avec vélo, voiture et autre) en 2h.


On se retrouve sur une petite île tranquille avec un seul supermarché, plutôt une épicerie, qui s’appelle 105 store et on peut louer des deux roues dans la même rue, juste avant quand on vient du port. Depuis que je suis rentré, je ne cesse de recommander cet endroit car il est relativement retiré et on dort chez l’habitant quand on y séjourne.
Si vous avez le courage, la montée jusqu’au mont Takatsuki offre un superbe paysage sur une partie de l’île dont la plage de Kozamami.
J’y ai fait cette carte postale avec la femme et son parapluie jaune. Cette coordination colorée m’a plu dès que je l’ai vue. Je suis allé la voir pour lui demander son accord et de ne surtout pas bouger… après, les balades sur la plage déserte devant une mer turquoise… c’était absolument magique ! J’ai trouvé un corail avec une forme très particulière… tellement particulière que je l’ai rapporté à Tokyo… et aujourd’hui encore, sur toute cette distance et ces kilomètres de corail échoué, je me demande comment j’ai fait pour tomber dessus !
Plage :
Kozamami
Panorama :
Mont Takatsuki
Magasin :
105 store

Ishigaki

Cédric Riveau
Ishigaki était principalement pour la plongée même s’il faut voir la baie de Kabira qui m’a passablement déçu. Certes elle est jolie, mais tous ces bateaux qui mouillent au milieu ruinent la vue et le charme de l’endroit. La plage de Sukuji devant l’hôtel Ishizaki seaside fut très banale… après Zamami, Ishigaki ne rivalise pas… en tout cas pour ce que j’en ai vu. Il y a tout de même eu une jolie surprise : la pointe d’Oganzaki à l’ouest de l’île avec son phare et son sanctuaire caché sous un rocher après une légère escalade.
Le lendemain de l’arrivée fut consacré à la plongée. Trois pour être exact. Je n’en avais pas fait depuis plus de 15 ans aussi ai-je dû passer par une mise à jour grâce à une instructrice pour moi tout seul avant les deux autres plongées avec des avertis. Nous avons pris le bateau du club de plongée pour descendre jusqu’à une quinzaine de mètres au maximum à trois endroits différents dont la baie de Kabira. Je n’ai malheureusement pas vu de raie manta ce qui est apparemment rare car les grands amateurs avec qui j’ai plongé (plus de 50 heures) en ont vu à chaque fois qu’ils sont venus. N’empêche, c’était canon ! J’étais tout de même crevé à la fin de la troisième…
Club de plongée :
G-free
Jolis souvenirs d’Ishigaki :
Usio project qu’on peut acheter à 石垣市公設市場.
Supermarché :
JA farmers supermarket – 石垣市新栄町1-2 – pour des fruits et légumes et des souvenirs
Restaurant/izakaya :
Painushima – 石垣市大川224
Mizushi (三寿司) – 石垣市新栄町2-11

Iriomote

Cédric Riveau
Iriomote, à 2000 kilomètres de Tokyo, est assez proche de Taïwan. Le programme était une journée avec un guide qui nous faisait faire du kayak de mer, du kayak de rivière dans la mangrove et une balade en montagne. Petit paradis sauvage, l’île est très bien préservée. Même s’il faisait encore un peu frais, j’ai tout de même fait de l’apnée dans le banc de corail… là aussi, canon !
Tideline de Otaki san qui organise de belles balades vous prend en charge du début à la fin. De plus, il avait préparé un repas tout à fait agréable. Dans l’après-midi, nous étions dans la mangrove, au milieu des arbres jusqu’à un petit ponton pour grimper ensuite jusqu’à la cascade de Pinai. La forêt saturée d’humidité est juste magnifique !
L’aller-retour sur la journée est un peu juste mais faisable.

De bien beaux souvenirs de ce séjour à Okinawa donc et toute la préparation de ce papier me donne très sérieusement envie d’y retourner !

Photographies prises avec le Sony RX100IV ou l’iPhone 6

Ca vous a plu ? Et bien laissez un commentaire ou inscrivez-vous au flux RSS pour être toujours au courant des nouveautés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.