Sélection de novembre 2015

Pour la sélection de novembre, j’ai décidé de faire deux galeries différentes car il y a de nombreuses photographies.

Novembre est synonyme de mon matsuri (festival traditionnel) préféré : Tori no Ichi dont j’ai déjà souvent parlé et pour lequel j’ai fait un article l’année dernière. La seconde galerie concerne donc cet événement sachant que pour la première fois, je me suis rendu à celui d’Asakusa car j’allais seulement à celui de Shinjuku jusqu’en 2014. Si celui d’Asakusa est aussi très bien, il n’y a pas l’ambiance et la faune si particulière de Kabukicho.
Toujours est-il que j’aime y faire des portraits des vendeurs ou encore des gens qui, la tête en l’air, s’émerveillent devant ces décorations incroyables qu’on appelle littéralement des pattes d’ours.

Pour la sélection normale, il y a les enfants de Kagurazaka qui dessinent sur une bande – par moment deux – de papier qui descend sur plusieurs kilomètres au milieu de la rue avec des pinceaux et de la peinture à l’eau pour qu’ils y exercent leurs talents.
Je suis aussi allé aux enchères Art+Music où j’ai halluciné devant un portrait de Mick Jagger de Warhol, un disque d’or signé des Stones et surtout devant The White album numéroté 92 pour la modique mise à prix de 900.000 yens et une estimation jusqu’à 1.300.000 voire plus.

Autre moment important de novembre est le festival de jazz de Shinjuku 3 chome. Là aussi, j’y fais systématiquement des portraits que ce soit des visiteurs ou bien des musiciens. Nombreuses sont les personnes bien habillées, avec un petit air rétro qui n’est pas pour me déplaire.

Deux jours après les attentats de Paris par les arriérés mentaux, nous étions très nombreux à l’ambassade de France pour un discours de l’ambassadeur, du porte parole du gouvernement, du maire de Tokyo (qui parle parfaitement français) mais surtout pour la minute de silence très poignante qui était en ce qui me concerne une obligation. À cette occasion, la tour de Tokyo a été illuminée de bleu, de blanc et de rouge et j’ai réussi à faire une photographie dont je suis assez fier car les conditions étaient précaires. Ce couple s’est retrouvé au milieu de la rue alors qu’il n’y avait pas de voiture. Une chance !
tour de Tokyo en bleu-blanc-rouge
Du côté de Kiyosumi, une nouvelle visite au Museum of contemporary art m’a permis de bien m’amuser avec Tokyo art meeting VI et de m’emmerder considérablement avec l’exposition Yoko Ono From my window sauf pour l’installation des bols remplis d’eau avec des noms devant. Une photographie interdite…
Petite vidéo (interdite et sans image) dans une salle où passait une vidéo à la bande son envoutante :


L’immense moment où je chantais à tue-tête à me casser la voix et avec les bras en l’air fut pendant le concert de Brigitte. Surtout qu’avant, j’ai passé une heure avec elle dans leur loge à discuter du Japon, des Japonais, de l’histoire du groupe. Le concert était géant… et sexy ! Pour la peine, une très courte vidéo des miss :

La sélection générale de novembre

(35 photographies) prises avec le Sony RX100II ou l’iPhone 6

sanctuaire Zojoji – My Tokyo


Machitobi de Kagurazaka


Machitobi de Kagurazaka


Machitobi de Kagurazaka


Machitobi de Kagurazaka


enchères Art + Music – The White album des Beatles numéroté 92


jardiniers au repos


du 52e étage d’une tour d’Iibabashi


géométrie architecturale


géométrie architecturale


géométrie architecturale


baies de l’espace…


Shinjuku jazz festival


Shinjuku jazz festival


Shinjuku jazz festival


Shinjuku jazz festival


Shinjuku jazz festival


Shinjuku jazz festival


Shinjuku jazz festival


ambassade de France post 13 novembre


ambassade de France post 13 novembre


La tour de Tokyo en bleu-blanc-rouge


La tour de Tokyo en bleu-blanc-rouge


le concert de Brigitte


le concert de Brigitte


magasin Undercover d’Omotesando


Quelque part à Kiyosumi


Exposition Yoko Ono – MOT


Tokyo art meeting – Mika Ninagawa – MOT


Tokyo art meeting – MOT


Tokyo art meeting – MOT


Quelque part dans Kiyosumi


Hôtel Risveglio – Akasaka


Quelque part à Asakusa

Galerie des Tori no Ichi de Shinjuku et Asakusa

(25 photographies) prises avec le D800 et l’iPhone 6

Tori no Ichi


Tori no Ichi


Tori no Ichi


Tori no Ichi


Tori no Ichi


Tori no Ichi


Tori no Ichi


Tori no Ichi


Tori no Ichi


Tori no Ichi


Tori no Ichi


Tori no Ichi


Tori no Ichi


Tori no Ichi


Tori no Ichi


Tori no Ichi


Tori no Ichi


Tori no Ichi


Tori no Ichi


Tori no Ichi


Tori no Ichi


Tori no Ichi


Tori no Ichi


Tori no Ichi


Tori no Ichi

Ca vous a plu ? Et bien laissez un commentaire ou inscrivez-vous au flux RSS pour être toujours au courant des nouveautés !

3 comments

  1. Pingback: A la sauvette dans les rues de Shinjuku 3 chome | Color Lounge

  2. Je ne sais pas pourquoi mais la photo des lanternes avec les numéros me fascine complètement.
    Je la verrai même bien dans mon salon au mur. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.