[photo] Sélection de mars

Les premiers signes du printemps ont été donnés par les pruniers qui ont fleuri juste avant les abricotiers puis les cerisiers à la fin mars.
Il y a plusieurs arbres que j’aime particulièrement et que je vais voir chaque année comme le prunier de la première photographie.

Le panorama de nuit a été pris depuis la tour d’Ebisu garden place où travaille Kazuya. Il m’a invité dans les locaux de son entreprise pour y prendre Tokyo la nuit. Malheureusement, derrière une vitre – de plus embuée – ce n’est jamais très pratique. J’étais tout de même content de voir la capitale de ce point là.

Les photographies à la sauvette ont été prises à Kichijoji où je ne vais pas souvent, peut-être une fois par an. Au gré de mes balades, j’ai repéré le chantier d’une maison en démolition et comme aucune barrière ne le gardait, je suis entré.

Durant la seconde moitié du mois, ma tante est venue au Japon pour la première fois et je suis donc retourné dans des endroits touristiques incontournables comme le 45e étage de la mairie de Shinjuku ou le 52e étage de la tour Mori à Roppongi hills, le Tokyo international forum ou encore Asakusa. Au milieu de tout cela, nous sommes tombés sur des installations artistiques comme cette salle remplie de balles qui changeaient de couleurs dès qu’on les déplaçait ou encore une salle entière recouverte de fausses plaquettes de chocolat à la fraise par Miki Midori.

Juste avant la floraison des cerisiers, je suis allé à Hokkaido, à Niseko pour y faire du ski avec mon compagnon de voyage habituel : Cyril. La neige était catastrophique mais la vue du mont Yotei toujours aussi majestueuse.

Pour les sakura, je suis allé les admirer 5 fois entre fin mars et début avril. Les photographies ont été prises à Ushigome, à Chidorigafuchi et celle de nuit devant le théâtre national qui possède un cerisier absolument sublime.

Ca vous a plu ? Et bien laissez un commentaire ou inscrivez-vous au flux RSS pour être toujours au courant des nouveautés !

3 comments

  1. Ben j’adore comme d’habitude avec en plus une pointe d’émotion supplémentaire aujourd’hui, je ne suis plus totalement en terrain inconnu. Enfin y’a encore du boulot…

  2. Pingback: Portrait de Tokyo en mars 2014 | Color Lounge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.