[photo] Sélection d’avril

Les cerisiers étaient encore bien fleuris début avril et j’en ai profité pour y retourner plus d’une fois. Il y a surtout cette fois où, au-dessus de la rivière Kanda, un de mes endroits préférés pour me promener sous les sakura, j’ai fait des photographies volées un peu spéciales. « À la sauvette » mais pas comme d’habitude. Si vous êtes habitués, je pense que vous verrez la différence. J’étais globalement assez proche de mes sujets. Sur certaines, il faut chercher la personne perdue au milieu des pétales.

Les deux premières de la série des cerisiers sont mes préférées. Celle avec le canal juste en-dessous et l’autre avec son rose bien particulier. Vers la fin de la floraison, alors qu’il pleuvait, abrité sous mon parapluie, le vent a collé des pétales et je n’ai pu m’empêcher de sortir mon appareil.

Il y a donc deux séries de photographies volées. La seconde est plus habituelle, en noir et blanc mais les sujets, eux, sont inhabituels : les participants de la Rainbow pride, la gay pride locale. C’était le 27 avril et pour la première fois, l’ambiance était au rendez-vous. J’y participais pour la troisième fois et c’était justement la troisième année. Le bouche à oreille commence à fonctionner. Entre la première année, presque glauque tellement il y avait peu de participants et la seconde où ça ne décollait pas, cette fois-ci, ça discutait, ça dansait, ça se mélangeait, ça se prenait en photo… vivement l’année prochaine pour une meilleure ambiance. Nouvelle Rainbow pride dans laquelle je compte m’investir d’ailleurs. On verra dans un an.

Entre les deux, il y a cette photographie de nuit de la station de Tokyo avec une pause d’une seconde. Juste après, j’ai pris la vitrine de HP France, un fabricant d’accessoires très intéressant qui avait une installation improbable !
Un peu avant la fin, les deux hommes au sol ont été pris dans le campus de l’université de Gakushuin. Ils nettoient chaque rainure au couteau pour enlever les mauvaises herbes… un travail de Sisyphe hallucinant qu’on ne voit qu’ici…

Enjoy!

Ca vous a plu ? Et bien laissez un commentaire ou inscrivez-vous au flux RSS pour être toujours au courant des nouveautés !

5 comments

  1. Magnifique surtout la deuxième partie, et cette photo de gouttes et pétales… superbe!

  2. Oui, elle était vraiment too much… en fait, je suis attaché à toute cette série sous les cerisiers car les gens sont très naturels à admirer ou faire des choses particulières comme cette mamie avec ce portrait mystérieux…
    Merci David. 😉

  3. Pingback: Portrait de Tokyo en avril 2014 | Color Lounge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.