Deux an après – 11 mars 2013

Deux ans.
Comme l’année précédente, les anonymes se réunissaient dans le parc Hibiya à Tokyo autour de l’association Peace on Earth qui organise la commémoration pendant que les officiels étaient au théâtre national avec l’empereur et le premier ministre et toute une batterie d’hommes en noir, des services secrets, de policiers. Comme l’année précédente.
Le 11 mars 2013 étant un lundi, il était plus difficile pour beaucoup de gens de se rassembler. Il y avait donc beaucoup moins de monde qu’en 2012 (c’était un dimanche) mais tout de même, environ 3000 personnes ce qui faisait plaisir à voir.
Comme l’année précédente, ce fut très émouvant et la minute de silence en a vu pleurer plus d’un, chacun d’entre nous venus sur place pour se réunir, touchés plus ou moins directement par la tragédie. Une série de personnalités était sur scène jusqu’à 14h46 puis un gong a retenti. J’étais heureux d’être là.

La veille, le rassemblement était d’une autre importance. Nous étions dimanche et malgré un nuage de sable apocalyptique, les manifestants antinucléaires et les badauds venus célébrer le 11 mars, car ils ne pouvaient pas venir le lendemain, étaient nombreux. En me déplaçant d’un rassemblement à l’autre, il était frappant de voir la différence de la moyenne d’âge. L’âge moyen des antinucléaires devait être autour de 50 ans… alors que de l’autre côté, devant la scène qui montrait des artistes et des chanteurs, au milieu des tentes des associations humanitaires ou écologiques, nous étions plutôt autour des 35-40. Un manque cruel de jeunes qui étaient sans doute plus occupés à faire leurs achats à Shibuya ou Shinjuku…

Deux ans après, le réacteur éventré de la centrale de Fukushima continue de déverser des taux de radioactivité colossaux qui perturbent les instruments des robots, empêchants les travaux d’avancer rapidement. Même les robots en souffrent… Comme les taux de radioactivité ont baissé de moitié (version officielle), certaines familles sont autorisées à retourner chez elles quand d’autres se demandent si elles pourront récupérer leur terrain un jour. S’il y a eu des reconstructions, les tonnes de débris du tsunami restent sur place, très difficiles à gérer. Lors de son discours officiel, le Premier ministre Abe promet d’accélérer la reconstruction du nord du Japon. Rendez-vous dans un an !

Séries de photos et quelques portraits sur les deux jours.

Ca vous a plu ? Et bien laissez un commentaire ou inscrivez-vous au flux RSS pour être toujours au courant des nouveautés !

5 comments

  1. Quelques évènements en France, mais peu en fait…
    on continue à « nucléariser » en toute sérénité finalement…
    🙁

  2. 20000 sievert/an autorisés au Japon depuis la catastrophe, soit 20X plus que la norme internationale maximale admise !Un danger qu’on ne voit pas, que l’on touche….qu’en sert-t-il dans 10 ans?

  3. Pingback: Portraits du jour en mars 2013 | Color Lounge

  4. Salut Cédric, back to the Old Continent again since last Sunday, brrr, with cold temperature and grey Paris welcomed everyone with her sad smile. En tout cas, bravo pour ces photos. J’aimerais bien mettre en « posting » sur my Linked In homepage, permettras-tu de le faire, cher Cédric?

  5. Bonjour Wilma,
    Merci pour le commentaire, ça fait plaisir.
    Pour les liens vers mes pages, c’est bien évidemment sans problème. Tu peux le faire quand tu veux, pas besoin de me demander.
    A bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.