Retouche photo via un iPhone – tutoriel

Utilisant désormais aussi beaucoup mon iPhone pour travailler des images que je publie ensuite sur la communauté d’Instagram, je propose un petit tutoriel pour montrer les réglages que je fais ainsi que les applications que j’utilise principalement pour cela.
Ne vous attendez pas à des réglages avec des chiffres exacts et prédéterminés. Il y a trop de variations d’une photo à une autre et c’est surtout votre œil qui vous donnera les bons réglages. Et puis, il ne faut surtout pas hésiter à essayer plusieurs choses, quitte à obtenir des choses too much mais toute expérimentation à sa phase d’essais. Et quand on travaille avec des fichiers numériques dans son coin, on n’embête personne et on peut répéter à l’infini !

L’iPhone est devenu un puissant moyen pour retoucher ses photos, simplement avec le bout de ses doigts. l’iPad aussi en passant. Question applications, il y a à boire et à manger aussi proposé-je une petite sélection. Installées et dédiées seulement à la photographie sur mon iPhone, j’en ai 33 et j’en utilise activement 4 et à de rares occasions 5. Avec ces 4 là, j’obtiens des résultats tout à fait satisfaisants pour une modification de type général : luminosité, couleurs, contrastes…
Voici ce que nous allons travailler avec ce tutoriel.
Vous avez l’image originale à gauche et l’image retouchée à droite :
Cedric Riveau
Les quatre applications utilisées sont, dans l’ordre :
Snapseed
Picfix
PicTools
Instagram

La photo va donc passer d’une application à l’autre jusqu’au résultat final.

ÉTAPE 1 – SNAPSEED
Je commence généralement par appliquer le filtre « Drama » avec son réglage par défaut. 90% du temps, j’utilise le filtre « Dramatiq 1 » ou « Dramatiq 2 ».
Cedric Riveau

Voici la photo avec le filtre appliqué :
Cedric Riveau

ÉTAPE 2 – SNAPSEED
Je fais quelques réglages de l’image avec « Tune image » pour l’ambiance, la luminosité, le contraste, la saturation et la balance des blancs.
Cedric Riveau

Les différents réglages sont accessibles par un balayage de bas en haut ou l’inverse :
Cedric Riveau
Pour retrouver la photo avec ses réglages précédents, il suffit de toucher l’icône en haut à droite de l’écran. Je m’en sers tout le temps.

ÉTAPE 3 – SNAPSEED
Il peut m’arriver d’appliquer un filtre « Vintage » si je souhaite modifier les couleurs de manière plus dramatique ou parce que les effets peuvent être sympas. Le gros avantage de Snapseed est qu’il ne propose pas de rayures ou de vignetage démeusuré avec les filtres vintage.
Cedric Riveau

Ici, j’ai appliqué le style 5 :
Cedric Riveau

ÉTAPE 4 – SNAPSEED (optionnelle)
L’idée est ici de mettre un flou que ce soit par effet « tilt-shift » ou bien par « center focus ». Les deux sont très différents. Le premier apporte un flou très fort et ne permet un centrage de la zone nette assez étroit. Le deuxième permet une extension de la zone nette bien plus grande mais applique aussi un vignetage assez prononcé. Pour la photo en question, un « center focus » est largement suffisant, l’effet « tilt-shift » n’ayant aucun intérêt pour un ciel nuageux.
Cedric Riveau
Le placement de la zone nette se fait par un simple glissé avec le doigt et l’écart de la zone de netteté par un glissement de droite vers la gauche ou l’inverse :
Cedric Riveau

À la sortie de Snapseed, la photo ressemble à cela :
Cedric Riveau

ÉTAPE 5 – PICFX
J’utilise cette application pour ses excellents filtres d’effets de lumière. C’est tout. Généralement, je me contente du filtre « light leak » mais pour cette photo, j’en ai ajouté un autre. Pour avoir les effets de nuages brûlés comme si le soleil était juste derrière et des « lense flare », j’ai appliqué « Flame 3. »
Cedric Riveau

Pour ajouter un autre filtre, il faut appuyer sur l’icône indiquée ici :
Cedric Riveau
Cedric Riveau

ÉTAPE 6 – PICFX
Application du filtre que j’utilise très souvent : « light leak »
Cedric Riveau

À la sortie de Picfx, la photo ressemble à ça :
Cedric Riveau

ÉTAPE 7 – PICTOOLS
Même si cette application est excellente et permet de nombreux réglages, je m’en sers uniquement pour mettre un cadre, tous les cadres des autres applications ne me convenant pas du tout : too much, trop gros, pas beaux… Je choisis toujours le cadre « TV » car je trouve qu’il est discret et sa forme arrondie de couleur noire parfaite.
Cedric Riveau

La photo est désormais terminée. Je vous remets ici l’original et le fichier final :
Cedric Riveau
Cedric Riveau

ÉTAPE 8 – INSTAGRAM
La photo est ensuite mise en ligne par Instagram connecté à Twitter, Flickr ou même Facebook si vous les utilisez. Instagram a aussi d’excellents filtres qui peuvent être appliqués à vos photos mais vous ne pourrez modifier les réglages. Au mieux, vous pouvez enlever le cadre du filtre et ajouter un effet tilt-shift. C’est tout en cette fin d’année 2011. Il est possible d’appliquer plusieurs filtres mais ce n’est pas pratique du tout.
Cedric Riveau

Voici d’autres exemples qui sont passés entre les doigts numériques de ces applications :
Cedric Riveau
Cedric Riveau
Cedric Riveau
Cedric Riveau
Cedric Riveau
Ma galerie complète de photos mises en ligne via Instagram se trouve sur ce lien.

Ca vous a plu ? Et bien laissez un commentaire ou inscrivez-vous au flux RSS pour être toujours au courant des nouveautés !

10 comments

  1. Héhé, voilà le patron qui se met à faire des tutoriaux!
    Je n’ai pas d’iphone, et suis impatient de voir débarque sur Android l’application instagram!
    J’espère que ton iphone ne t’empèche pas de faire de vraie photos!
    J’aime le coté fun des photos prises par les smartphones.
    J’ai l’impression que pratiquement toutes les photos prises par ces smartphones sont toujours blindées de filtres et d’effets spéciaux non ?
    <bonne continuation

  2. Bon perso, je sais pas ce que c’est que des tutoriaux mais je me laisse bercer par tes photos et ses réajustements ce qui pour moi, est bien l’essentiel. Je restes décidément pouët pouët et bien peu technicienne … Et puis désolée, je n’ai qu’un BlackBerry !

  3. On a l’air de parler avec des personnes qui s’y connaissent ici. Tant mieux, j’ai un doute à partager …

    J’ai la fâcheuse impression que snapseed compresse les photos de façon automatique.
    Un original importé dans l’iPad pèse 4 Mg. Et après modifications dans le logiciel et enregistrement, voilà que le fichier pèse entre 700 ko et 1,3 mg.

    Je n’arrive pas à trouver une seule info à ce sujet.
    Est ce que quelqu’un pourrait me renseigner ?

    (si cela s’avère être le cas, je n’ai plus qu’à tout reprendre sur lightroom

  4. Bonjour, le problème soulevé a l’air intéressant.
    Ceci dit, je viens de tester… Une photo prise avec mon iPhone 4 de 1,9Mo que j’ai passée dans Snapseed telle quelle, sans modification ni ajout de filtre, sauvegardée et résultat de ce deuxième fichier identique : 1,9Mo. Pas de perte pour cette taille en tout cas. Pour un fichier de 4Mo, ça m’étonne moins dans la mesure où je trouve ça gros pour un iPhone/iPad. Mais le fait qu’on ne puisse pas régler les paramètres afin d’être sûr qu’il n’y a pas de compression est un manque que je trouve comme toi anormal.
    Merci. 😉

  5. I like the valuable information you provide in your articles.

    I will bookmark your webloig and check again here frequently.
    I’m quite certain I will learn many new stuff right here!

    Best of luck for the next!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.