Love’s body – vernissage

Jimbocho
Vernissage de l’expo Love’s body, art in the age of AIDS – ラヴズ・ボディ、 生と性を巡る表現 au musée de la photographie à Eibsu (東京都写真美術館) hier soir, le 1er octobre.
Entouré de l’éditeur Kunihiro Takahashi, de l’artiste/agent Sophie Boursat, du responsable des salons Nikon Akifumi Tanaka, des photographes Hiromi Tsuchida, Philippe Marinig,  Hal ou encore Masako Miyazaki pour ne citer qu’eux, nous sommes allés à la cérémonie d’ouverture de cette exposition au sujet lourd et déprimant qu’est la maladie et plus particulièrement celle du sida.
Le travail de William Yang est le plus éprouvant à encaisser car il a tenu un journal de la contamination au décès d’Allan, séropositif. Celui d’Hervé Guibert est sans doute le plus artistique et celui de Sunil Gupta le plus anecdotique avec ces portraits de plein pied d’inconnus dans les rues de Dehli. Fasciné par le faciès tranquille de AA Bronson, j’ai souhaité faire un portrait de l’artiste, d’abord sans fond particulier et ensuite à côté d’un de ses trois grands autoportraits.

Cliquez sur les images ci-dessous pour les agrandir.

AA Bronson AA Bronson

Ca vous a plu ? Et bien laissez un commentaire ou inscrivez-vous au flux RSS pour être toujours au courant des nouveautés !

2 comments

  1. Pingback: Tweets that mention Love's body, art in the age of AIDS - Musée de la photographie à Ebisu | Color Lounge -- Topsy.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.