K – 2

[Histoire(s) – suite de K – 1bis]

When I give my heart,
It will be completely

Nat King Cole – When I fall in love

Le restaurant </p> <p></p> <p>“Le Bretagne” - Tokyo

Il pleuvait. On ne peut pas tout avoir. Oublier mon parapluie? Non, je sortais du boulot, l’excuse de l’oubli aurait été trop bidon, trop grosse, trop criante pour se réfugier sous le sien, me blottir… Ah la fausse exiguïté d’un parapluie… une dame au bras… c’est un bonheur à chaque fois.

– On y va?

Un autre hochement de la tête en guise d’approbation. Pourquoi avais-je parlé du Bretagne déjà ? Ah oui! C’était cette fois (la première) où nous avions marché ensemble jusqu’à la gare, cette fois (la première) où nous avions parlé. Ou peut-être était-ce moi qui avais parlé? Ce besoin de se réfugier sur des terrains que je me figure maîtrisés: l’élocution… Les restaurants de Kagurazaka étaient un sujet pour lequel j’étais confiant, qui pouvait éventuellement amener à une invitation… un jour… Je n’avais rien à perdre, alors bon…

– Tu connais bien les restaurants de Kagurazaka?
– Pas vraiment…
– J’en connais plein et il y en a plusieurs que j’aime beaucoup. Un s’appelle Shabu-ya. L’endroit est génial, comme une maison

Un hochement confiant m’invitait à continuer.
– Tu as déjà mangé des galettes?
– Non, qu’est-ce que c’est?
– C’est des crêpes mais c’est différent. On les mange salées et elles sont faites avec du soba. Les galettes du Bretagne sont vraiment excellentes! Comme en France!
– Ah?! Je vais y aller alors!

Ce jeudi au Bretagne était donc ce jour! Je n’avais rien perdu. Du moins pas encore. Elle avait bien essayé d’y aller seule pour déjeuner mais la file d’attente était trop longue pour qu’elle reste. Une aubaine.

Nous marchions dans les petites rues de Wakamiyacho, un avant-goût des magnifiques petites rues de Kagurazaka, des rues où le temps s’est arrêté. La discussion des sujets bateaux devaient avoir lieu, autant l’expédier rapidement en début de soirée afin de passer à des choses plus intéressantes par la suite: la météo, la fraîcheur des derniers jours, le boulot, le « Ca fait longtemps que tu es au Japon? »…

Nous nous approchions du lieu de rendez-vous.

[à suivre]

Newsletter:

Ca vous a plu ? Et bien laissez un commentaire ou inscrivez-vous au flux RSS pour être toujours au courant des nouveautés !

11 comments

  1. Nan mais c’est quoi ce binz? On est même pas jeudi! Et mes conseils vestimentaires? (Je voulais recommander une veste bleue! Sisi!)
    Boycoooooooooooootte!

  2. Nan mais on va le mordre le pat’on !!! J’ai plus d’ongles moi là  pfff…

    Y’a des « Bretagne » partout faut croire, j’en connais un à  Québec qui est excellent aussi 😉

  3. Ca va durer combien d’épisodes?
    Non mais sérieux la c’est de l’abus,tu aurais pu nous faire un compte rendu de la soirée entière.
    Bon la suite viteeeeeeeeeeeee :p

  4. Bonjour Elinas,
    Although I don’t understand whole phrases, I tried reading your blog. Sorry if I shouldn’t write in English at here…

    I recognized this pic is that restaurant…!!

    The owner of this restaurant didn’t allow us to order only a drink but both crepe(s) and beverage(s)…!

  5. No problem Shokolat. I know it is tough. 😉 Especially my writing…
    Thank you for your comment.

    It is a restaurant, not a bar so I guess that is why they want you to eat. But it’s no waste as the « crepes » are very good! 😀

    Cheers

  6. Putain merde j’arrive en retard. Je prends l’histoire en cours … Et l’Alsace tu y as pensé?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.