Sélection d’août 2017

Le mois d’août a commencé avec la grosse claque visuelle de teamLab et son installation dans une grande salle du bâtiment Hikarie à Shibuya. Pas très artistique cette fois-ci, tout était dans l’ambiance avec les lumières, les ballons, les mirror balls et surtout la musique ! Je revivais mes soirées passées en club un peu partout. J’ai aimé l’ambiance, le côté « on s’éclate et on ne pense à rien » pendant une heure où on pouvait toucher les rayons lumineux pour les faire bouger et les faire sonner, on pouvait s’envoyer ces immenses ballons qui m’ont rappelé les soirées « mousse » au Queen, on pouvait sauter sur des tremplins qui faisaient de la musique, bref, on pouvait s’amuser comme des fous !
Une petite idée de l’ambiance avec ce montage que j’ai réalisé (n’oubliez pas de mettre le son !) :

Aussi un déplacement jusqu’à Koenji pour visiter les locaux de Chim-Pom dont j’ai déjà parlé ici. Une suite en quelque sorte de l’installation de Kabukicho après la destruction du bâtiment. Une accumulation de déchets et d’objets qui montrent notre tendance quotidienne à entasser les choses (il suffit de voir mon bureau, autour de ce clavier qui me sert à écrire ce texte…) Ils ont même récupéré le « C » et le « P » de l’immense enseigne de l’ancien grand magasin Parco à Shibuya : C et P pour Chim-Pom.

Ensuite, c’est une balade dans les étages et jusqu’au sous-sol de cette vieille maison dans un des quartiers piétonniers de Koenji. Le panorama du sous-sol montre une vitre qui permet de juger de l’empilement qu’ils ont réalisé, des strates et des strates de déchets… Très sympa même si l’installation de Kabukicho était bien plus impressionnante.

Toujours à Koenji, j’ai découvert une boutique d’un collectionneur fou qui a accumulé pendant des années et des années (et qui continue) de la papeterie d’un peu partout dans le monde : Hachimakura. De vieilles cartes postales aux cahiers en passant par des rouleaux de tickets ou des pin’s… une vraie caverne d’Ali Baba à fouiner pendant de longues minutes ! Hautement recommandée !

Sebastian Masuda exposait à la galerie Pola Annex à Ginza. Le designer du Kawaii monster cafe de Harajuku rendait hommage à Monet dans une installation bien kitsch : Point rythm world.

Au sous-sol de l’incroyable boutique Itoya à Ginza, nous nous sommes amusés grâce à Naoki Terada et ses maquettes en papier à construire soi-même. Itoya avait installé un atelier en collaboration avec le designer pour qu’on réalise des petites reconstitutions dans des cubes en plastiques. Vraiment sympa à faire. Les possibilités sont infinies !

De passages à Kamakura, nous avons visité le musée d’histoire de la ville. Un bâtiment récent construit par Norman Foster à la muséographie très réussie. Malheureusement, il pleuvait ce jour-là, comme les 20 autres jours du mois d’août (!) et je n’ai pas pu admirer l’extérieur…

Ca vous a plu ? Et bien laissez un commentaire ou inscrivez-vous au flux RSS pour être toujours au courant des nouveautés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *