Sélection de mars 2016

Beaucoup d’architecture durant ce mois de mars 2016, souvent l’objectif en l’air ou dans des espaces géométriques…

Si la première est ridicule, c’est que la situation l’était tout autant. Un matin alors qu’il faisait bien froid, des pigeons s’étaient placés exactement à l’endroit où ils pouvaient se chauffer grâce à la lumière du soleil, le derrière posé sur l’herbe. Pas un seul pigeon à l’ombre. Amusant !
Dans les pruniers en fleur, on trouve souvent des zostérops du Japon qui picorent. J’ai réussi à en prendre un et surtout à trouver son nom sur Internet… ça fait très dinosaure comme nom je trouve…

Au niveau architectural donc, ça commence très fort avec l’entrée du bâtiment Aoyama346 qui m’a littéralement fasciné ! Me suis arrêté net quitte à être en retard à mon rendez-vous au Apéro Wine bar. Le soir avec l’éclairage, c’était très impressionnant !
Vient ensuite Toranomon hills où je me suis rendu pour la première fois. Un nouveau complexe démesuré… encore un ! Plusieurs artistes y ont fait des décorations et pour cela, le déplacement peut être intéressant : Jaume Plensa, Zhan Wang, Sun K. Kwak, Toru Kamiya ainsi que le magnifique hôtel Andaz tout en haut.
Tout en bas, dans le jardin, il y avait Jun et Mika qui célébraient leur union. J’étais en train de prendre un café lorsque je les ai vues au loin. J’ai tout laissé en plan pour leur parler et les prendre en photo. Ils étaient très contents.

Je me suis aussi rendu à Shiodome, autre complexe de tours toutes plus hautes les unes que les autres pour Artist in hotel où des galeries d’art squattent des chambres. Les gens en profitent pour visiter les chambres et découvrir des choses plus ou moins intéressantes.

Pour le papy de Saitama, j’ai adoré l’ambiance. Il était sorti pour fumer et lire son journal et pour ce qui m’apparaissaient comme une évidence : être tranquille. Je me suis accroupi comme lui, juste en face pour la photographie. S’il a été surpris au départ, il a souri par la suite devant cette scène qu’il n’aurait jamais imaginé.

Il y a aussi la fameuse cérémonie de fin d’études de l’université de Gakushuin où j’aime me rendre chaque année. Je me suis amusé à faire des portraits pendant qu’elles s’immortalisaient elles-mêmes. Il y a aussi le chef du club des leaders avec son regard de tueur qui dirige ce groupe de jeunes diplômées. Un club qui, à nous autres Français, nous semble bien étrange avec ces mecs qui hurlent pour apprendre le respect, les uns après les autres tout au long de l’année, chaque midi…

Photo prises avec le RX100IV ou l’iPhone 6

Ca vous a plu ? Et bien laissez un commentaire ou inscrivez-vous au flux RSS pour être toujours au courant des nouveautés !

One comment

  1. Très beaux points de vue sur les architectures…!
    A qui appartient cette petite main cliché 46? 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.