Portraits de septembre 2014

Voici trois portraits pour le mois de septembre.
Je change désormais la présentation qui suit le cliché. La première raison est que cela me fait gagner du temps car je suis très en retard et la seconde est que ma qualité de rédaction laisse bien trop à désirer pour me lancer à chaque fois dans un travail aussi titanesque. Cela ne vous empêchera pas d’apprécier toutes ces personnes comme je le fais à chaque fois.
Je pars des cinq questions systématiques qui composent cette rencontre.

Cédric Riveau
▲ quartier : Takata
Votre nom ?
Nana
Votre âge ?
21 ans
Votre profession ?
Je suis étudiante à l’université de Waseda à côté d’ici. J’étudie le cinéma mais ça ne me passionne pas vraiment… je pense… j’ai aussi étudié à Kyoto avant de venir à Tokyo mais bon… je ne sais pas très bien ce que je veux faire plus tard. On verra. Pour l’instant, je continue.
D’où venez-vous ?
Je viens de Kochi. Je suis arrivée à Tokyo au début de l’année, fin mars, exactement au moment des cerisiers en fleur ! Je n’aime pas vraiment la ville mais j’aime bien mon quartier. Je suis contente d’habiter à côté d’une rivière et donc de tous ces cerisiers.
Que faites-vous là maintenant ?
J’attends mon petit ami. Je suis assise ici dans ce microscopique jardin depuis un moment maintenant. J’ai oublié ma clé et j’attends qu’il rentre… alors je m’occupe avec mon smartphone pour passer le temps. En fait, c’est la clé de l’entrée… pas de l’appartement… mais ça revient au même, je ne peux pas entrer ! Bizarre hein ?! (rires) Seulement la clé de l’entrée… Ça ne me gêne pas d’attendre.
Oui, on me dit souvent que je suis positive et dynamique mais je ne le pense pas personnellement… Vous passez souvent par ici ? Ah bon ? Et bien on se reverra certainement car je suis souvent assise là, à cet endroit !

Cédric Riveau
▲ quartier : Waseda
Votre nom ?
Fuko
Votre âge ?
48 ans
Votre profession ?
Je suis metteur en scène pour le théâtre.
D’où venez-vous ?
Je viens de la région de Nagano.
Que faites-vous là maintenant ?
Mon bureau est juste au-dessus. Vous me voyez sur mon lieu de travail. Je vais monter pour travailler sur deux-trois choses avant de rentrer. Je me déplace toujours en scooter car c’est assez pratique pour moi. Comme vous m’avez demandé mon portrait au moment où j’arrivais, j’ai accepté parce que je pouvais garder mon casque. Sans lui, je vous aurais dit non. Quand je l’enlève, c’est le bazar avec ma coiffure et je ne peux pas montrer ça sur une photo !
Vous connaissez Nagano ? Vous y étiez cet été ? Quel hasard ! Kamikochi était très beau avant. Maintenant, il y a trop de touristes, je n’ai plus envie d’y aller. C’est complètement saturé, surtout en été ! Vous êtes allé à Matsumoto aussi ? Ah c’est bien ! Vous connaissez bien le coin alors. C’est bien de connaître le Japon.
Vous êtes français ? J’ai un peu appris votre langue il y a très longtemps… je pense que je parle un peu mieux italien parce que c’était il y a moins longtemps (rires). Avant d’aller en Italie, j’ai voulu apprendre la langue. Je ne sais pas comment sont les Français en général mais les Italiens sont un peu too much… Un Italien m’a dit que j’avais 13 ans quand j’y étais ! Vous imaginez ?! Non, non, pas 30 ans, 13 ans ! Incroyable non ? (rires)

Cédric Riveau
▲ quartier : Yotsuya
Vos noms ?
Hiro & Rino
Vos âges ?
20 & 21 ans
Vos professions ?
Nous sommes étudiants de mode.
D’où venez-vous ?
Hiro : Moi, je viens de Kanagawa.
Rino : Moi, de Hiroshima.
Que faites-vous là maintenant ?
On vient d’arriver à Bction. On a entendu parler de cet événement et on a tout de suite eu envie de venir visiter. Ça a l’air super ! Où se met-on pour la photo ? Là ? devant ce mur ? Bonne idée !
Nous étudions dans la même école à Shinjuku. Pas très loin en fait.
Hiro : Moi, j’aimerais devenir couturier. Je fais d’ailleurs déjà des vêtements. Non, ce que je porte n’est pas de moi… Si j’avais su ! (rires)
Rino : Moi, j’étudie le stylisme. Faire des vêtements ne m’intéresse pas forcément. D’ailleurs, je ne sais pas encore très bien ce que je veux faire. On verra.
Hiro : Je suis allé à Paris une fois. J’ai adoré ! L’architecture, l’histoire, les gens, leur façon de s’habiller… c’était super ! Je voudrais y aller encore.
Rino : Je n’y suis jamais allée.
Hiro : J’habite à Yokosuka. Vous ne connaissez pas ?… c’est bien comme quartier. Qu’est-ce qu’il y a d’intéressant ? Euh…
Rino : Oui, c’est vrai ça. Qu’est-ce qu’il y a d’intéressant ?
Hiro : Euh… beaucoup d’étrangers ! (rires)

Ca vous a plu ? Et bien laissez un commentaire ou inscrivez-vous au flux RSS pour être toujours au courant des nouveautés !

One comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.