Lee Jeffries – *

Le moins qu’on puisse dire, c’est que ses portraits ont un impact violent sur la rétine. Ultra contrastés, des noirs comme du charbon, cet ancien photographe sportif de Manchester s’est mis à faire du portrait suite à la rencontre avec une jeune sans domicile dans les rues de Londres. Quand il a pris cette femme en photo, de loin, dans son sac de couchage, au lieu de partir tout de suite, il a décidé de discuter avec elle. L’homme raconte le bouleversement dû à ce moment.
Depuis cet instant, il se concentre sur les sans abris et a créé une superbe galerie sur Flickr. Des portraits aussi profonds que le noir qui les entoure, aussi saisissants que le traitement qu’il leur donne, aussi durs qu’est notre société.







Sa galerie sur Flickr

Intéressant non ?! Et bien laissez un commentaire ou souscrivez au flux RSS pour recevoir la suite des aventures de Color Lounge News.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.