Japan Fashion Week in Tokyo – 23 mars

Première journée

Du streetwear un peu tête à claques et des très chics et faussement classiques motifs d’écolières sages ; un parterre de VIP ren-ver-sant et des mannequins aux oreilles de chats: pas de doute, la 10ème Fashion Week version Tokyo commençait aujourd’hui et on a pas été déçus !
Retour en images sur une première journée riche en couleurs et en découvertes, avec la complicité de Signs of Tokyo

10H30 : ça commence tôt, très tôt avec des décibels pleins les oreilles et la mode rapiécée et graffitée du nouveau venu @IZREEL pour un défilé dédié à la mémoire du musicien et producteur de hip-hop Nujabes, disparu il y a quelques jours.
@IZREEL

Rendez-vous ensuite dans une école de coiffure à Harajuku pour les créations un brin chipies et très réussies du créateur Junya Tashiro, motifs à carreaux et vestes cintrées en pagaille.
Junya Tashiro

Quelques cerisiers et un Dragonfly Café plus tard, c’est tricots et broderies à tous les étages dans la « maison des chats sauvages » d’Everplasting Sprout.
Everlasting sprout

17H00 : Pas sûr d’avoir tout compris au montage vidéo en japonais-allemand de Ohta. Pas sûr non plus que montrer des vêtements dans le noir soit une bonne idée, surtout quand les vêtements ont de la tenue…
Ohta

Et puis parce qu’une fahion week ne serait pas vraiment une fashion week sans ses parterres de stars, ses VIP et ses éclairs de flash, il y eut Hiroko Koshino.
Pour être tout à fait honnête, on a eu un peu peur, coincés entre des (ex-)stars de la chanson, des présentatrices TV plus de la dernière mode et les « femmes de » plus vraiment à la page non plus. On avait tort, ce fut magnifique.
Hiroko Koshino

Pour la suite, c’est demain et c’est ici même.

Inscription au blog Color Lounge par email

Galerie photo du 23 mars:

Ca vous a plu ? Et bien laissez un commentaire ou inscrivez-vous au flux RSS pour être toujours au courant des nouveautés !

2 comments

  1. On dirait bien que le « pied de poule » revient à la mode plutôt décliné en « pied de coq » voire « pied d’autruche » vu la taille. Rigolo.
    La collection Everlasting sprout est sympa…et certaines tenues (la bleue notamment) d’Hiroko Koshino superbes. Vous avez dû vous régaler, je suppose que ça a dû recommencer aujourd’hui!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.