bokeh à Tokyo – tutoriel

Bon, voilà des essais en photo que je voulais faire depuis un bon moment. Rien de très original mais j’ai profité d’une envie de me promener hier soir – sous la pluie – pour les faire.
Si cela demande quelques tests, c’est à la portée de tous les possesseurs d’un appareil photo à réglages manuels.
Le bokeh est au départ le flou qui se trouve derrière le sujet principal de la photo lorsque vous avez une profondeur de champs minimale (soit flou artistique pour les puristes). Il s’agit du mot japonais ボケ [boké] qui signifie flou.

Petit tutoriel simple et sans prétention.
Ouvrez votre diaphragme au maximum – j’étais à 1.4 avec mon 50mn – et réglez votre mise au point sur la distance la plus courte. En fonction de la distance à laquelle se trouvent les objets que vous voulez photographier, jouez avec votre mise au point. Cela vous permettra d’avoir des « ronds bokeh » plus ou moins grands en taille. Si l’endroit n’est pas trop sombre, pas besoin de vous encombrer d’un pied.
Dernier petit conseil important : plus il y a de couleurs, plus le résultat final sera joli.

Ca vous a plu ? Et bien laissez un commentaire ou inscrivez-vous au flux RSS pour être toujours au courant des nouveautés !

7 comments

  1. Pingback: Twitted by colorlounge

  2. Pingback: Tweets that mention [tutoriel] Bokeh de nuit dans les rues de Tokyo | Color Lounge -- Topsy.com

  3. Excellent, je n’aurais jamais pensé à faire cela, mais bon chez moi faut chercher pour avoir autant d’éclairage de couleurs!!! Ressaix ce n’est pas tokyo 😉 Joli coup
    A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.